Interviews Tout sur tout et surtout sur tous ...

Boss de l'Irlandais

Bouh !!

  • Principal défaut : Pas grand bricoleur
  • Principale qualité : Un petit talent de jardinier découvert récemment
  • Ce que tu aimes le plus :Faire l’instituteur
  • Ce que tu aimes le moins : Trier mes mails
  • Expression favorite : Bouh !!
 

KFK : Première chose, comment vas-tu ?
Je vais bien et aux dernières nouvelles, toute l’équipe va bien. Il a fallut se relever après la brutalité de la fermeture. Il a également fallut changer complétement notre mode de vie en quelques heures. Aujourd’hui je sais que pour certains, l’attente commence à être longue. En ce qui me concerne j’ai la chance d’avoir un peu de verdure autour de chez moi, ça aide à passer le temps mais ça n’enlève pas l’angoisse liée à la situation et à la gestion de l’entreprise.

KFK : Comment se passe ce début de confinement ?
Honnêtement plutôt bien. La vie s’organise différemment. Comme beaucoup de monde, je passe habituellement plus de temps au travail que chez moi. Aujourd’hui j’ai aménagé mon bureau à la maison et travaille comme je peux. Ce bureau sert aussi de salle de classe pour ma fille Thaïs qui est heureuse de passer un peu plus de temps avec son papa...

KFK : Ou le passes-tu et avec qui ?
Je suis donc en famille à la maison à Saint Just le Martel.

KFK : Qu’est ce qui te manque le plus pour le moment ?
En tant que chef d’entreprise ce qui me manque le plus, c’est l’absence de visibilité sur l’avenir. Aujourd’hui notre activité est bloquée, on ne peut pas savoir jusqu'à quand et dans quelles conditions se fera la réouverture ?

KFK : Et ce qui te manque le moins ?
La sonnerie du réveil, même si je me force à garder un rythme normal (la classe commence à 9h30 à la maison…)

KFK : Pour faire l’apéro, comment t’organises-tu ?
On a aménagé un coin avec les voisins. De chaque côté de la clôture, chacun emmène sa table, sa boisson, ses gâteaux apéro. Sinon on a aussi découvert les apérosvisio.

KFK : Est-ce que tu cuisines tes repas ou tu es plutôt plats préparés ?
Pour éviter le gaspillage, nous nous sommes partagés les plats qui restaient au pub à la fermeture. On en a pas mal profité jusqu'à présent.

KFK : Que fais-tu principalement de tes journées ?
Paradoxalement beaucoup de chose: la classe, un peu de jardinage, du rangement et je passe pas mal de temps à gérer l’Irlandais malgré la fermeture.

KFK : Tu es plutôt film, série, musique, jeux… pour passer le temps ?
J’ai vraiment un niveau de culture ciné & série proche du néant et cela ne change pas avec le confinement. Côté jeu vidéo c’est à peu près pareil à part quelques parties de Mario en famille. J’ai cependant retrouvé le temps pour faire des jeux de société.

KFK : Quelle est la première chose que tu feras à la fin du confinement ?
Je retournerais travailler pour gérer au mieux la suite des évènements.

KFK : Quelle sera la première personne que tu iras voir à la fin du confinement ?
Mon équipe. C’est dur d’être coupé brutalement de personnes que tu côtoies chaque jours toute l’année. Même si on essaie de garder le contact, ça ne remplace pas leur présence.

KFK : Pendant ce confinement tu bosses chez toi ou c’est repos complet ?
Je bosse. J’essaie de me tenir informé des dernières actualités avec notre syndicat l’UMIH. Je prends aussi le temps d’avancer sur des dossiers délaissés par manque de temps.

KFK : Un message pour tes clients ?
Je tiens à remercier tous ceux qui pensent à nous et à ceux qui nous envoient des messages de soutient. Toutes les équipes de cuisine, de bar et de service sont plus que motivées et rêvent du jour de la réouverture.

KFK : Le mot de la fin…
Même si nous sommes dans l’angoisse, mes pensées vont d’abord vers le personnel soignant qui est en première ligne dans la gestion de cette crise et tous ceux qui travaillent pour nous. On essaiera de leur faire passer du bon temps après cet épisode ! A très bientôt...